Pourquoi les bourgmestres obtiennent-ils beaucoup de voix ?

bourgmestre-dessinObservations de l’évolution des voix en fonction de son poste politique !

Nom (commune – parti)

fonction

2000 à 2006

résultats2006

fonction

2006 à 2012

résultats2012
Linkens Georges (Plombières – DC)

bourgmestre

(depuis 24 ans)

606

opposition

224 (-63%)
Debois-Lebrun Nicole (Walcourt – SC)

bourgmestre

635

opposition

296 (-53%)
Wimmer Thierry(Plombières – URP)

citoyen

735

bourgmestre

2046 (+178%)
Bomblet Christophe (Cerfontaine – MR)

citoyen

928

bourgmestre

1578 (+70%)
Poulin Christine (Walcourt – PS)

opposition – citoyenne

1115

bourgmestre

2305 (+107%)
 

 

 

 

 

Sources : http://elections2006.wallonie.be/Site_Internet_RW/fr/local_wallonia/home.html

http://elections2012.wallonie.be/results/fr/com/preferred/preferred_CGM93056_3.html
Explication du tableau :
Après 6 années de gouvernance, un nouveau bourgmestre obtient le double de voix par rapport à l’époque où il était simple citoyen !
Après 6 années d’opposition, l’ancien bourgmestre redevenu simple conseiller, obtient moins de la moitié des voix qu’il obtenait avant.
Et ceci, sans avoir changé de personnalité, d’idées et de comportement !

Autres observations politiques :

– 68 % des bourgmestres prolongent leur mandat (voir tableau ci-dessous).
– 84 % des partis au pouvoir continuent à gouverner.


Pourquoi ?

  • En votant pour le chef actuel, le citoyen peut espérer obtenir des faveurs de celui-ci pour l’aider.
  • Le citoyen préfère tenir pour un probable futur vainqueur que pour un futur perdant. C’est ainsi qu’une majorité de personnes tient pour Anderlecht et Bruges plutôt que pour Mons ou Beveren.En votant pour le parti au pouvoir, pour le bourgmestre en place, il pourra dire « qu’il a gagné », qu’il a réussi, qu’il est dans le « bon camp ».
  • Celui qui est au pouvoir utilise durant 6 ans l’argent public pour « faire plaisir » (rénover, construire, transformer, travaux divers…). Les citoyens sont donc persuadés que s’ils ont un beau trottoir, une belle route, c’est grâce à ce bourgmestre-là.Le simple citoyen, ou le membre de l’opposition n’a aucun moyen financier pour « faire plaisir », pour répondre aux besoins des gens,…
  • Celui qui est au pouvoir a la possibilité de se montrer à de multiples occasions, à de multiples manifestations où il est accueilli chaleureusement.  Il devient donc plus connu, plus célèbre.   L’opposant n’a pas la possibilité de se montrer aussi souvent en public et d’être sur la scène au premier plan.

n°170  –  écrit le 28/11/2012

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *