Solutions pour faire diminiuer le prix de l’immobilier

 

Comment réguler le marché de l’immobilier ?

 

Payer 50 à 100 € le mètre carré, payer plus de 500 €, plus de  600 € de loyer, ce n’est plus tenable pour les bas revenus.

La loi de l’offre et de la demande* nous impose ces prix faramineux.  L’État doit intervenir pour réguler ce marché qui explose.

 

Propositions :

 

1) Taxer le propriétaire qui loue cher

0 % si le loyer de l’habitation est inférieur à 400 €

10 % si le loyer est compris entre 400 € et 500 €

25 % si le loyer est supérieur à 500 €

OU AJOUTER LES REVENUS DES LOYERS AUX AUTRES REVENUS (pourquoi ces revenus ne seraient-ils pas taxés ?)

 

2) DOUBLER les droits d’enregistrement  (de 12,5 % à 25 %) s’il s’agit d’une SECONDE habitation (pour décourager les plus riches de rafler toutes les maisons).

Et en même temps, supprimer le droit d’enregistrement  s’il s’agit d’une première habitation (de 6% à 0 %)

 

3) Taxer le propriétaire qui vend cher. Exemple :

0 % si le prix est inférieur à 30 €/m²

10 % si le prix est compris entre 30 € et 50 €/m²

25 % si le prix est supérieur à 50 €/m²

 

0 % si le prix de l’habitation est inférieur à 100 000 €

10 % si le prix est compris entre 100 000 € et 150 000 €

25 % si le prix est supérieur à 150 000 €/m²

 

4) Taxer les agences immobilières qui vendent cher.

0 % si le prix de l’habitation est inférieur à 100 000 €

10 % si le prix est compris entre 100 000 € et 150 000 €

25 % si le prix est supérieur à 150 000 €/m²

 

5) Interdire les constructeurs d’acheter les terrains (pour permettre aux particuliers de choisir leur entrepreneur).  En effet, par cet acte, non seulement, ils empêchent les particuliers d’acheter librement leur terrain, mais ils les empêchent toute concurrence (ils ont un monopole sur le terrain).

 

6) Décourager les personnes d’acheter plusieurs terrains à bâtir par un système de taxation (pour permettre aux bas revenus de devenir propriétaire).

Supprimer le précompte immobilier s’il s’agit d’une unique maison.  Doubler le revenu cadastral s’il s’agit d’une seconde habitation.

 

7) Prêter à un taux avantageux pour les premiers proprétaires (cela se fait déjà)

8) Construire des logements sociaux pour augmenter l’offre et donc, diminuer la demande et faire baisser les prix.

9) Acheter des grosses propriétés à plusieurs couples.  Se partager les propriétés.  (Pour cela, le dialogue, les compromis, la tolérance et le respect seront des valeurs indispensables à la cohabitation.)

10) Supprimer l’indexation des loyers.

 

*Qu’est-ce que la « loi de l’offre et de la demande » ?

Il s’agit d’une règle simple qui veut que lorsque l’offre est grande et la demande plus faible, les prix diminuent (pour qu’il y ait plus d’acheteurs).

Tandis que lorsque l’offre est plus petite que la demande, les prix augmentent (pour qu’il y ait moins d’acheteurs).

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *