BHV : la solution équilibrée

BHV = Bruxelles-Hall-Vilvoorde : ancien conflit qui a empoisonné la politique belge jusqu’en 2010.

 

(Mail envoyé à plusieurs représentants politiques du pays)

Voici une proposition qui pourrait résoudre beaucoup de problèmes belges actuels qui résident principalement dans Bruxelles et sa périphérie.

Fusionner le Brabant flamand, le Brabant wallon et Bruxelles-Brussels

pour en faire une troisième région BILINGUE : 

La région du Brabant bruxellois (Brussels-Bruxelles)

Avantages :

1) Rééquilibrage du nombre de néerlandophones dans la 3e région
Actuellement
Bruxelles 1 060 000 hab (13 % de néerlandophones)
Brabant flamand : 1 070 000 hab (87 % de néerlandophones ???)
Brabant wallon : 380 000 hab (1 % de néerlandophones ???)

Brussels-Bruxelles-Brabant bilingue : 2 510 000 hab dont 1 106 700 de néerlandophones (= 44 % de néerlandophones dans cette 3e région au lieu de 13 %)

2) Fini les facilités

3) Fini BHV

4) Fini les problèmes de langues, tout est envoyé dans les deux langues. Fini les querelles entre francophones et néerlandophones

5) Respect de toutes les « minorités »

6) Fini les problèmes financiers de Bruxelles

7) Simplification de l’organisation du système belge (suppression des communautés; Bruxelles s’occupe de son enseignement bilingue)

8) Enrichissement du bilinguisme dans toute la région.

9) 3e Région qui devient encore plus multiculturelle et qui unifie les Wallons et les Flamands

 

D’avance, merci pour votre attention et votre réponse (argumentée).

 

Bruno Dobbelstein

Réponse de Charles Michel (MR)

Cher Monsieur,

 Votre récent courriel relatif à l’objet dont question sous rubrique m’est bien parvenu. Soyez assuré qu’il a retenu ma meilleure attention.

 Selon ma lecture, votre proposition revient à élargir la région bruxelloise au territoire de l’ancienne province du Brabant.

 Dans le cadre des négociations institutionnelles, le MR plaide avec force pour que la question de l’élargissement de Bruxelles soit un élément central des discussions. Vous avez du reste raison, l’élargissement serait bénéfique à tous les Bruxellois et en définitive à tous les Belges qui verraient enfin la région centrale reposer sur une assise économique à la hauteur de ses prétentions.

 Au-delà de l’élargissement aux six communes à facilités, il m’apparaît que l’ensemble de la zone couverte par l’ancienne province du brabant mériterait une approche cohérente en termes linguistiques, économiques, et peut-être aussi électoraux.

 

La Belgique a tout à gagner d’une zone mixte suffisamment vaste pour consolider un véritable échange entre les communautés. Ceci en renforçant la Région Bruxelloise. C’est dans l’application au quotidien d’un tel échange que l’on pourra contrer les raisonnements simplistes des extrémistes.

Je vous prie d’agréer, Cher  Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Charles Michel

22/08/2008

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *