5 solutions aux déchets électriques et électroniques.

dechet-electronique

Suite à l’article de journal paru sur la quantité des déchets électroniques en croissance :

http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/belga/les-dechets-electriques-et-electroniques-vont-augmenter-d-un-tiers-d-ici-a-2017-52ad5fae35701baedaa1273a

Comment régler le problème des déchets

électriques, électroniques, informatiques ?

 

 

  1. Standardiser les composantspour pouvoir récupérer un maximum des composantspour ne remplacer que la partie défectueuse de l’appareil

 

Il faut donc obliger les producteurs à se mettre d’accord, à uniformiser les composants de leur appareil.

 

  1. Encourager les achats, les ventes et les dons de seconde main.Revendre ou DONNER permet de donner une nouvelle vie aux objets plutôt que de les jeter.
  1. Consigner tous les emballages et tous les objetsAinsi, chaque objet aurait de la valeur, et serait rapporté au centre de triage plutôt que jeté dans la poubelle ou dans la nature !
  2. Obliger les producteurs à produire durablement, à construire des objets qui ne casseront pas, qui ne s’useront pas (rapidement).
  3. Taxer pour payer le recyclage completTaxer le producteur du déchet suffisamment pour autofinancer le recyclage complet des déchetsChaque objet doit être vendu au prix qui financera son recyclage !

 

 

La 3 premières solutions ne coutent rien au producteur et au consommateur.

Les deux dernières solutions augmenteraient le cout des objets mais récompenserait les producteurs (et les acheteurs) qui essaient de limiter les emballages et les composants polluants difficilement recyclables.

 

 

Bruno Dobbelstein

16 décembre 2013

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *