Priorités d’un club sportif !


Beaucoup de club se trompent de priorités et de politique en investissant beaucoup d’argent dans une équipe première
au détriment des infrastructures et de la formation des jeunes.

Les priorités d’un club sportif devraient être dans l’ordre décroissant :

1) L’investissement dans des infrastructures pratiques et conviviales

Pourquoi ?
– Parce que c’est de l’argent qui reste, qui ne part pas en poussière, qui dure longtemps
– Parce que de belles infrastructures attirent les jeunes.
– Parce que de belles infrastructures rapportent de l’argent (organisation de tournoi, location de la salle, rentrées au bar,…)

2) La formation des jeunes


Comment ?

– En payant des entraineurs compétents
– En augmentant le nombre d’entrainements dirigés
– En faisant jouer les jeunes plus haut que leur niveau pour les faire progresser
– En ouvrant les infrastructures « tous les jours ».

Pourquoi ?
– Parce que cela amènera des joueurs moins chers pour l’équipe première.
– Parce que cela attirera tous les jeunes de la région.
– Parce que cela amènera plus de spectateurs.
– Parce que cela motive les jeunes à rester au club.

Remarque :
Un club sportif peut ne pas avoir la priorité de formation des jeunes.
Dans ce cas, seul l’ambiance et l’amusement seront l’objectif louable du club.
Il faut respecter

3) Et enfin, une équipe première de haut niveau qui permet d’intégrer les jeunes formés du club.


Comment ?
– En « payant » quelques renforts utiles (maximum 50% de l’équipe)

Pourquoi ?
– Pour permettre aux jeunes du club de progresser
– Pour motiver les jeunes à progresser, à aller plus haut
– Pour garder les jeunes talents au club (et ne pas le voir partir)

Ne pas se tromper de priorité

Beaucoup de club mettent beaucoup d’argent dans une équipe première SANS en mettre dans la formation, et SANS qu’il n’y ait des jeunes du club dans l’équipe.
C’est une grave erreur.

Pourquoi ?
– Parce que des joueurs étrangers payés s’impliquent moins dans le club
– Parce que les spectateurs ne connaissent plus les joueurs et se désintéressent.
– Parce que cet argent est perdu (une fois que le joueur part)
– Parce que l’équipe première ne reflètera pas la qualité du club
– Parce que les résultats de cette politique sont rapides mais éphémères.

J’ai moi-même joué en 1ère nationale en étant payé dans un petit club de village dont la deuxième équipe était en 3e provincial.
Cela n’a pas duré car le club ne consacrait pas d’argent à la formation des jeunes et aucun joueur de l’équipe première provenait du club.

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *