Pourquoi produit-on des efforts ?

Pourquoi abandonne-t-on ?

Pourquoi persévère-t-on ?

Dans quelle situation fournit-on beaucoup d’efforts ?

Dans quelle situation n’avons-nous pas de courage ?

 

effort-action-volonté-graphique-bruno-dobbelstein

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Explications :

Nos actions dépendent du rapport qui existe entre la motivation-plaisir-confiance-capacité ET les difficultés, la durée de la tâche.

Plus la tâche est difficile et longue, plus la motivation devra être grande si l’on veut aboutir, réussir ce qu’on entreprend.

Si la motivation est inférieure à la difficulté de la tâche, il est fort probablement que la personne abandonnera.

 

Pourquoi  110 % ?

Certains objectifs sont inabordables, impossibles et ce, malgré toute la motivation, le plaisir et la confiance que l’on peut avoir.

Exemple : Si son objectif est de devenir 1er ministre, il est possible que ce soit un objectif inabordable.

 

Contexte de cette réflexion. Pourquoi cette réflexion ?

J’ai voulu comprendre pourquoi mes enfants, ma femme et moi produisons parfois beaucoup d’efforts et parfois très peu.

J’ai voulu comprendre pourquoi certains abandonnent pendant que d’autres persévèrent.

En tant qu’enseignant, il est également important de connaitre les facteurs qui favorisent l’activité et l’inactivité.

Mon mémoire de fin d’étude abordait déjà cette thématique : « Quels devoirs développent quels sens de l’effort ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *