Pour augmenter le spectacle au football

Actuellement, le football offre trop peu de spectacle, trop rarement.

Regarder pendant 90 minutes  pour ne voir souvent que 0, 1 ou 2 buts, pour ne voir que peu d’occasions, pour ne voir que des fautes, c’est navrant.

Plusieurs règles ont déjà été changées afin de tenter d’augmenter le spectacle :

–          Ne plus rendre la balle  au gardien de but avec le pied ;

–          Faire sortir le joueur lorsqu’il est blessé ;

–          Avantage à l’attaquant en cas d’hésitation pour le hors-jeu (règle trop peu appliquée)

Pour moi, il reste 2  choses qui empêchent le spectacle :  le hors-jeu et les fautes.

 

Le hors-jeu

1) Au départ, cette règle a été adoptée pour empêcher un attaquant d’attendre devant le goal et d’empêcher ainsi toute l’équipe adversaire d’attaquer.

Malheureusement, cette règle casse aussi  les belles phases de jeu, les belles attaques, empêche les goals.

2) L’avantage à l’attaquant n’est pratiquement jamais respecté : le juge de ligne préfère casser une attaque plutôt que d’être responsable d’un goal.

3) Plus de la moitié des hors-jeu sont injustement sifflés.  En effet, le juge de ligne ne sait pas regarder à deux endroits simultanément.  Il regarde donc le départ du ballon et un peu après l’attaquant qui se trouve hors-jeu au moment où il regarde.

 

SOLUTION POUR LE HORS-JEU

Il faut supprimer le hors-jeu lorsque son équipe a la possession de balle et attaque, et interdire aux joueurs (attaquants) de se trouver hors-jeu lorsque son équipe défend.

Il faudrait donc, ne garder le hors-jeu que pour son but d’origine (et donner une carte jaune à l’attaquant qui attend seul derrière les défenseurs).

Rien que cette règle apporterait énormément de bien au football, au spectacle.

 

Les fautes

1) Il y a énormément de fautes non sifflées comme le tirage de maillot par exemple.

Les arbitres ont peur de siffler un penalty ou de donner une carte rouge  car les conséquences sont énormes pour la suite du match (je les comprends).

2) Beaucoup de fautes sifflées permettent à l’équipe fautive de se replacer, de revenir en défense.

La faute sifflée ne sanctionne donc pas le joueur et son équipe mais au contraire le récompense.

3) Trop de penaltys sont injustement sifflés ou inversement.  Les conséquences sont énormes.

SOLUTIONS pour les fautes

1) Lorsqu’un joueur reçoit deux cartes jaunes, il devrait sortir du terrain mais pourrait se faire remplacer.

Ainsi, le joueur est pénalisé sans que les conséquences pour la suite du match ne soient trop grandes.

Les arbitres sanctionneraient plus souvent toutes les fautes.

2) Permettre de siffler une faute dans le grand rectangle, de donner une carte jaune sans être obligé de siffler un penalty.

Lors de tirages de maillot pendant un coup-franc, pendant un coup de coin, siffler, sanctionner les joueurs concernées et rejouer le corner.

3) Permettre à l’arbitre de visionner la caméra avant une décision importante : penalty et carte rouge

Bruno Dobbelstein

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *