Les jeux électroniques, un gaspillage de temps !

Pourquoi ne pas gaspiller son temps

aux jeux électroniques ?

 

Malgré l’interdiction à la maison, je suis effrayé de constater l’occupation quasi permanente des jeux électroniques dès que mes enfants rencontrent d’autres enfants :

Wii, jeux sur GSM, jeux sur tablette, jeux sur ordinateur, nintendo,…

 

Mon collègue constate également que certains enfants ont passé TOUT leur congé de carnaval à jouer aux jeux électroniques !

 

Mais quels adultes sommes-nous en train de « fabriquer » ?

 

 

Les jeux électroniques (et la télévision)

nous empêchent :

  • de passer du temps avec les autres
  • d’aider
  • de nous reposer
  • de prendre l’air
  • de bouger, de faire du sport
  • de jardiner
  • de jouer avec les autres
  • d’imaginer, d’inventer (des histoires avec ses jouets, des solutions,…)
  • de construire (des cabanes, des projets,…)
  • de se rendre utile pour les autres ou pour soi-même
  • de rire
  • d’être calme, détentu, relâché
  • de ranger, cuisiner, nettoyer, repasser, réparer…
  • de lire (un romain, une BD, le journal, des informations,…)
  • de rechercher des informations
  • d’apprendre
  • de travailler
  • de discuter

Bref, de réaliser les 1001 activités possibles, utiles, nécessaires et/ou agréables d’une vie

 

Voici une image à partager sur facebook si vous êtes d’accord avec cette réflexion :

 

Réflexion 174   écrite le 18 février 2013

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments

  • Lyr dit :

    Je suis mitigée face à ton article. Il y a du vrai : les jeunes aiment les jeux électroniques et y passent BEAUCOUP de temps dessus.
    J’en faisais partie de ces jeunes moi mais je faisais d’autres choses : je lis, j’écris, etc etc. Encore aujourd’hui, je partage mon temps entre plusieurs activités.

    Le problème de ces jeunes est le suivant : ils veulent pas travailler, alors ils jouent. Les parents travaillent et le soir ils sont fatigués. Ont-ils envie de faire la police avec le jeune qui veut jouer mais qui a un DM en maths ? Non, il veut se poser devant la télé et être tranquille.
    Les mauvaises habitudes s’installent, la famille ne discute plus, il y a des conflits plus ou moins importants. Bref, les jeux vidéos ont une mauvaise place.
    Avant de les laisser entrer dans le foyer, il serait bon que les parents et leurs enfants aient une discussion à propos des jeux.

    J’aiemrai VRAIMENT que les gens comprennent que le mal n’est pas dans els jeux vidéos MAIS dans le manque de communication.
    Je considère les jeux vidéo comme un art qui englobe tous les autres. Il y a de l’architecture, de la musique, de la littérature, la peinture ! Bref, tout ça entre dans le jeu vidéo.C ‘est une nouvelle manière de raconter des histoires.

    Mais voilà, c’est le mal parce que les jeux empêchent les jeunes d’avoir d’autres activités.

    Non, ce sont les parents
    qui font des enfants
    et qui sont parfois trop fatigués
    pour les éduquer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *