Les 4 meilleurs médicaments (naturels) ! Le domo-bounou

 

4-meilleurs-medicaments-domo-bounou - 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ayant une grande confiance en notre système immunitaire naturel,
et très peu confiance aux médicaments chimiques qui apportent son lot d’effets secondaires non désirés
voici les 4 remèdes (parfois préventifs) que j’utilise avec ma famille et moi :

 1) Dormir

dormir

Mon fils (9 ans) avait de la température et se plaignait de maux de têtes, probablement une sinusite me disait-on.
Après avoir passé deux longues nuits (11h) et une sieste de 2h, les symptômes ont disparu SANS autre médicament et sans visite médicale.

Cette solution a déjà été appliquée à plusieurs reprises dans notre famille et cela fonctionne, la maladie (grippe, pharyngite, sinusite, maux de dos,…)  disparait natuellement après quelques jours…

Voici un article paru ce 27 février 2013 dans lalibre.be qui le confirme :

Le manque de sommeil perturbe certains de nos gènes AFP Mis en ligne le 27/02/2013

Ces chercheurs ont aussi constaté que le nombre total de gènes affectés par un manque de sommeil était sept fois plus élevé après une semaine de nuits trop courtes.

Le manque de sommeil perturbe le fonctionnement de centaines de gènes liés à l’inflammation, au système immunitaire et à la réponse de l’organisme au stress, selon une étude britannique publiée mardi aux Etats-Unis.

D’autres recherches ont déjà révélé que dormir insuffisamment pourrait être lié à l’obésité, à des maladies cardiaques et à des carences cognitives mais le mécanisme moléculaire reste incompris, relèvent les auteurs de ces derniers travaux parus dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS) datés du 25 février au 1er mars.

Pour cette étude, ces chercheurs, dont notamment Carla Möller-Levet de la faculté des sciences médicales de l’Université de Surrey (Royaume-Uni), ont recruté 26 volontaires. Ils les ont fait dormir moins de six heures par nuit pendant une semaine, et plus de neuf heures par nuit la semaine suivante. Pour un adulte, une nuit normale de sommeil est de sept à huit heures. Après chacune de ces deux semaines, des échantillons de sang ont été prélevés sur chacun des participants.

Une analyse de l’acide ribonucléique (ARN), une molécule très proche chimiquement de l’ADN, a révélé des effets du manque de sommeil sur le fonctionnement de 711 gènes chez les sujets.

En outre, le nombre de gènes dont l’activité est normalement au maximum pendant toute la journée est passé de 1.855 à 1.481 et l’amplitude de l’expression des autres gènes a faibli.

Ces chercheurs ont aussi constaté que le nombre total de gènes affectés par un manque de sommeil était sept fois plus élevé après une semaine de nuits trop courtes.

Quelque 40,6 millions des Américains actifs (soit 30%) dorment six heures ou moins en moyenne, selon les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

http://www.lalibre.be/societe/sciences-sante/article/799922/le-manque-de-sommeil-perturbe-certains-de-nos-genes.html

http://www.commentmieuxdormir.com/tag/apprendre-a-faire-la-sieste/

http://www.lalibre.be/societe/sciences-sante/article/802754/on-est-foutus-on-mange-trop-parce-qu-on-ne-dort-pas-assez.html

Vous trouverez d’autres articles qui expliquent les bienfaits de la sieste sur ma page  : 
Pourquoi faire une sieste ?

 

2) Le moral

Avoir le moral, être de bonne humeur aide à rester en bonne santé.

heureux


Facile à dire me direz-vous, mais maitrise-t-on notre moral ou vient-il involontairement en nous ?
Même si les évènements de la vie nous poussent à être de bonne ou de mauvaise humeur, nous pouvons nous aider à être de meilleure humeur en appliquant plusieurs principes :
– se contenter de peu, aller à l’essentiel, supprimer nos envies superficielles et irréalisables
– positiver, regarder le verre à moitié rempli plutôt qu’à moitié vide
– relativiser les évènements négatifs en minimisant leur importance, leur gravité

Je viens de faire une petite recherche sur internet pour trouver quelques articles qui confirment mes propos, mes « intuitions » :

Il est courant de dire et d’entendre que pour faire face aux vicissitudes de la vie et à la maladie, le moral, c’est tout. Sigmund Freud avait repéré la résistance de certains patients aux traitements, les empêchant de recouvrer la santé. Si cette idée généralisée de l’influence du moral sur la santé est plébiscitée de façon quasi unanime, il reste à voir sur quels fondements elle repose.

La psychosomatique explique de par son fait même que corps et esprit sont un et que notre vie psychique et nos cellules communiquent. La simple dénomination de neuro-psycho immunologie démontre, avec son appellation, que l’immunité n’est pas que physiologique mais qu’elle implique l’action du système nerveux et de la composante psychique. Les points de vue de Groddeck et de Ferenczi sur le psychisme, tous deux médecins du siècle précédent, ainsi que ceux d’Orient, vont dans ce même sens.
http://www.psychanalysemagazine.com/sante-forme-la-sante-par-la-bonne-humeur.html

3) L’activité physique régulière
Pour éviter les problèmes d’articulation et de dos, l’activité physique régulière  (mais non forcée) est recommandée par tous les médecins et kinésithérapeute.
Rester assis, rester debout sans bouger trop longtemps est très mauvais pour la colonne vertébrale qui a besoin de bouger, de se muscler.
De plus, l’activité physique permet d’évacuer le stress, la nervosité, d’oxygéner le cerveau (si on la pratique dehors) et de ne penser à rien d’autre.
Ne se sent-on pas très bien après une bon défoulement, une bonne transpiration ?

Voici des articles qui le confirment :
– Conseils pour l’activité physique des enfants  http://www.gesundheitsfoerderung.ch/pages/Gesundes_Koerpergewicht/Tipps_Tools/bewegungsscheibe.php?lang=f
– Pourquoi faire du sport après 50 ans ? http://sportseniors.blogspot.be/2012/08/pourquoi-faire-du-sport-apres-50-ans.html

bouger

 

 

 

 

 

4) L’alimentation saine et variée
Fruits et légumes, oeufs, poissons et viandes sans produits chimiques (bio ou produits soi-même), eau sont autant de produits qui ne peuvent qu’aider le corps à mieux résister aux microbes.

Voici une pyramide qui le confirme et l’explique :

repas-sain

http://www.prevention.ch/stressetalimentation.htm

Un exemple de ce qui peut arriver avec une consommation excessive de caféine, de redbull :

http://www.rtl.be/info/vous/temoignages/accro-au-redbull-nicolas-en-boit-3-litres-par-jour-tachycardie-spasmophilie-insomnies-je-paie-le-prix-fort–739504.aspx

 

 

Petit reportage trouvé en 2016 qui confirme ma réflexion :

https://www.youtube.com/watch?v=3e60-irMffc&index=22&list=PLH6q7x8uHnrADPfs0e66M-v2MYmRVwy0c

Dr Jacques Guber à propos des médicaments :

« Chez nous, on a une petite boutade, on dit que quand on a un ruhme, avec un traitement,il faut 7 jours, sans traitement, il faut une semaine. Ce qui veut dire que ça n’a aucun intérêt ! On pourrait ne rien prendre du tout et attendre que la nature fasse son travail. C’est très difficile à faire passer ça !

Les gens sont fatigués, ils veulent un médicament.

Les gens sont enrhumés, ils veulent un médicament.

Les gens ont des gaz, ont du mal à digérer, ont des problèmes de circulation,…

Les médicaments pour les gaz, ça ne sert à rien,

les médicaments pour la digestion, ça ne sert à rien,

les médicaments pour la circulation, ça ne sert à rien,

les médicaments pour les rhumes, ça ne sert à rien,

quant aux remontants, ça ne sert à rien.

Il vaut mieux dormir, rester chez soi. »

 

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *