Facteurs de dangerosité et de sécurité des routes

Quand peut-on rouler vite sans danger ?

La recommandation que l’on nous fait souvent, est d’adapter sa vitesse aux circonstances.
Ce commandement est donné pour que les automobilistes roulent moins vite par temps de pluie, de neige,…
Mais pourquoi ne pas utiliser ce commandement pour permettre aux usagers de ROULER PLUS VITE quand il n’y a « aucun danger » ?
Pourquoi les radars ne tiennent-ils pas compte de ces circonstances ?
Pourquoi flasher un automobiliste un dimanche matin, par temps sec lorsqu’il n’y aucune circulation et donc peu de danger ?

Voici un classement des situations dangereuses et sécurisantes.
Celui-ci doit permettre à l’usager d’adapter sa conduite.

 Facteurs qui DIMINUENT le danger Facteurs qui AUGMENTENT le danger

Routes droites (sans carrefours)

 

Soleil bas – visibilité

Routes prioritaires

Pluie

Carrefours avec ronds-points

 

Virages + vitesse

 

Vitesse lente

Carrefours à PRIORITÉ de DROITE

Temps sec

Forêts (traversée d’animaux)

Faible circulation

Circulation dense (ville)

Autoroutes

Neige et verglas
(+ vitesse + virage + circulation)

Être seul dans le véhicule

Objets de distraction :  GSM, autoradio, enfants, panneaux publicitaires, manger, fumer, les passagers…

Partir à l’avance, avoir le temps (le calme)

Être en retard (le stress, l’énervement)

Être en forme physiquement

La fatigue

Carrefour avec feux de signalisation

L’alcool + vitesse

Les côtes, les montées

Routes dégradées

 

Pneus lisses (+ virage + pluie)

La vitesse (+ virages ou pluie, ou neige ou carrefours prioritaires)


Additionnez les + 
et soustrayez les –   et vous obtiendrez le degré de dangerosité de la route.

Remarques  et observations

1) La vitesse ne représente pas toujours un danger !  Lorsque la route est droite et qu’il n’y a aucune circulation.
2) Les carrefours à priorité de droite trop nombreux, qui laissent la priorité a de minuscules chemins de campagne peu fréquentés constituent un grand danger.
3) Les routes prioritaires où la priorité est clairement indiquée est plus sécurisante et constitue moins de confusions entre les automobilistes.
4) La neige ne constitue pas un danger lorsque la route est droite et plate, et qu’il n’y a pas beaucoup de circulation !

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *