Dolto reportage : ce que je retiens

FRANÇOISE DOLTO, psychanalyte pédo-psychiatre – reportage France 3 de 2018

1908-1988

Ce que je retiens :

1) Ne jamais mentir à l’enfant.

Ne rien lui cacher.

Ne pas avoir de sujet tabou.

On peut tout dire mais avec bienveillance.

2) Tout est langage

Les cris, le mal de ventre, le « je ne veux pas aller à l’école », le caprice,… est un langage pour communiquer.

À nous de décoder ce langage.

3) Le bébé comprend les sonorités, les gestes,…

Il faut lui parler comme s’il comprenait les mots, en étant sincère et vrai.

Avant, au début du siècle, les bébés étaient considérés comme des êtres qu’il fallait nourrir et faire dormir et qui pleuraient, c’était normal.

4) Il faut être vrai

L’enfant ressent si ce que l’on dit n’est pas vrai, n’est pas ce que l’on pense…

5) Faire dessiner et expliquer le dessin

Écrire (dessiner) le problème, c’est commencer à le résoudre.

6) Les enfants ne doivent être ni nos subordonnés, ni nos maitres.

Ne pas mettre l’enfant au centre de la famille, mais le considérer comme un être égal, qui a la même importance, et qui doit prendre sa place à côté des autres.

Il faut toujours écouter l’enfant, mais lui faire respecter les limites, les règles.

 

Divers

Dolto poursuit le travail de Freud.

Freud a découvert que les problèmes proviennent de l’enfance.

Dolto a travaillé avec des centaines d’enfants à problèmes pour développer sa théorie.

Exemple vécu :

Un enfant qui a perdu son papa s’est remis à sucer son pouce; il voulait retourner en enfance pour ne pas prendre la place de son père disparu.

Ne pas embrasser l’enfant sur la bouche, car il s’agit d’une relation réservée entre la maman et le papa.

Soigner psychologiquement un enfant devant le parent et inversement.

Ne pas être dans le « Je sais tout » mais rester modeste et montrer que l’on ne connait pas toutes les réponses.

Respecter les désirs.

Ne pas vouloir qu’ils soient dans la norme.

Écouter et interdire.

Se soucier de sa vérité, qui ne correspond pas aux vérités des adultes.

Un enfant qui surmonte ses souffrances va développer des forces (que les autres n’auront pas).

Ne jamais comparer les enfants.

Elle a connu les bagnes pour enfants au début du siècle.

En 1945, il y avait des maisons de rééducation par le travail et l’instruction.

 

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 4.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Dolto reportage : ce que je retiens, 4.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *