Consigner les… OBJETS ! (et leurs emballages)

Consigner les emballages, c’est bien.  Consigner les objets (cassés), c’est mieux.

image-careme-2019-recyclage

Et si on imposait aux producteurs de consigner (et donc, de recycler) TOUS les objets ET tous les emballages qu’ils produisent ?

Exemple : j’achète un jouet emballé.  Le jouet est consigné 2 € et l’emballage est consigné 1 €.

Au retour de l’emballage au vendeur ou à l’entreprise de recyclage, l’acheteur reçoit son euro de retour.

Au retour de l’objet « cassé » inutilisable au vendeur ou à l’entreprise de recyclage, l’acheteur récupère ses 2 €.

Le producteur finance la société qui s’occupe de récupérer, de trier et de recycler ce qu’il a produit.

AVANTAGES :

  1. 0 déchet dans les poubelles et dans la nature.
  2. 100% des objets triés et recyclés.
  3. 0% de déchets sur les bords de route.
  4. Obligation du producteur de recycler ou de financer le recyclage de son objet !
  5. Responsabilisation des producteurs à la fin de vie de leurs productions.

 

 

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *