Comment lutter contre la délinquance ?

 Détourner l’attention, pour lutter contre le vol, la délinquance, l’anorexie, les pleurs, le commérage,…

 

Canaliser l’énergie dans une passion, un sport, un travail, un jeu, une occupation permet de lutter contre beaucoup de maux de société, contre beaucoup de problèmes.

 

Un délinquant n’a pas de passion, ne pratique pas de sport régulièrement, s’ennuie.  Les personnes qui pratiquent un sport deux à trois fois par semaine, le soir, n’ont pas le temps et l’envie « d’emmerder » la société qui les entoure.

Souvent, un voleur ne travaille pas et s’ennuie. 

 

Une personne anorexique n’a pas de passion.  Durant une émission « ça se discute » ou « jour après jour », une anorexique a déclaré qu’elle s’en était sortie le jour où elle a découvert une passion (pour la peinture ou le théâtre je crois).

Une autre anorexique qui se trouvait en face d’elle n’avait effectivement aucune passion, s’ennuyait chez elle et ne voulait pas sortir de chez elle.

 

Un bébé qui pleure parce qu’il n’a pas envie qu’on le lave, qu’on le lange s’arrête souvent dès qu’on lui donne un jeu, un objet à explorer.  Son attention est ainsi détournée vers l’objet et l’enfant ne pense plus à ce qu’on lui demande, à ce qu’on lui fait.

 

Le commérage provient souvent de personnes qui s’ennuient, qui ne travaillent pas et qui n’ont rien d’autre à faire que de parler négativement sur le dos des autres et de les juger.

Une occupation, un travail permettrait à ces personnes d’avoir un regard plus nuancé, un regard plus positif sur leur environnement.

 

L’endettement, la maladie d’acheter apparait lorsqu’on s’ennuie.  Le mois de juillet, lorsque j’ai congé et que je ne travaille pas, l’envie d’acheter apparait très souvent.  Les dépenses sont beaucoup plus importantes durant ce mois par rapport au mois de juin par exemple.

  

Les passions, les occupations peuvent être de plusieurs types :

–         une passion artistique : musique, théâtre, peinture, dessin, sculpture, danse, décoration,…

–         une passion littéraire : écriture, lecture

–         une passion sportive : la pratique (régulière, intense) d’un sport

–         une passion professionnelle : un travail motivant, créatif

–         une passion professionnelle complémentaire : maçonnerie, menuiserie,  plafonnage, carrelage, cours particuliers,…

–         une passion amoureuse

–         une passion spirituelle

–         une passion culinaire

–         une passion technologique : l’informatique, le modélisme, la photo, la vidéo,…

–         une passion bénévole : aider les gens (via une association par exemple)

–         une passion découverte : les voyages

–         la  passion d’apprendre : l’envie de connaitre, d’apprendre.

–    une passion lucrative : l’envie de gagner de l’argent, d’investir, de s’enrichir.

 

Bruno Dobbelstein

 

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *