Belgique-loisirs arnaque les pauvres gens !

 

   

Le lundi 30 juin madame L, mère célibataire, à faible revenu, se rend à Belgique-loisirs accompagnée de ses 3 jeunes enfants pour y regarder des livres et en acheter un.

Elle en est ressortie avec une dette de 3700 € pour l’achat de 2 encyclopédies qu’elle regrette aujourd’hui d’avoir acheter.

Elle donnerait tout ce qu’elle a pour le bien de ses enfants.  C’est pourquoi, sur le moment, elle s’est laissée embobinée par un vendeur sans scrupule, qui lui propose un crédit de SEULEMENT 125 € par mois (pendant 36 mois) pour faire plaisir à ses enfants (soit un intérêt de 14 %).

Naïve, influençable et devant ses enfants heureux de consulter de beaux livres, elle s’est laissée convaincre.

De plus, le vendeur de Belgique-loisirs en collaboration avec la société de crédit Fidexis, falsifie les données et annonce dans la colonne « revenus », des allocations imaginaires de 952 €.

Aucun document de preuve de revenus et de dépenses n’a été demandé à madame L.

Aujourd’hui, en aout 2008 (2 mois après l’achat), elle regrette cette dépense folle.  Elle n’a d’ailleurs pas encore déballé les livres qu’elle aimerait rendre pour annuler cet achat.

Malgré une lettre de demande d’annulation, le responsable de Belgique-loisirs dit qu’il est « impossible d’annuler la transaction ».

J’accuse donc Belgique-loisirs et Fidexis :

1)      de proposer des crédits pour l’achat de livres.  Cela devrait être interdit de s’endetter pour des livres. 

2)      de prétendre qu’il est impossible d’annuler la transaction alors que le retour de l’encyclopédie dans son emballage d’origine serait tout à fait envisageable.

3)      d’arnaquer de pauvres gens, de profiter de leur faiblesse, de leur naïveté, de leur « influençabilité » pour leur faire signer des contrats d’endettement.

4)      de falsifier les revenus pour que le crédit soit octroyé !

5)      de n’exiger aucune preuve des revenus et dépenses de la personne afin que le crédit soit octroyé.

6)      de proposer des crédits à 14 % d’intérêt

 

Si vous pouvez aider madame L à renoncer à cet achat, à contraindre Belgique-loisirs de rembourser les encyclopédies, merci de me répondre.

(Rappel : Les deux encyclopédies se trouvent encore dans l’emballage de départ, sous plastique et sont donc intactes.  Elles peuvent donc facilement être retournée et revendues à d’autres personnes qui en ont les moyens.)

 

Après une plainte, Belgique-loisirs a accepté de rembourser une des deux encyclopédie et d’annuler ainsi la moitié de la dette.

 

 

Bruno Dobbelstein

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Belgique-loisirs arnaque les pauvres gens ! , 5.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *