Amour et fermeté

Pas d’amour sans discipline,
pas de discipline sans amour.
La discipline avec amour.

Lorsqu’un enfant enfreint une règle, il est important d’agir avec fermeté tout en continuant à aimer l’enfant.
Il faut séparer la sanction de l’affection que l’on a pour l’enfant.
On peut aussi montrer de l’affection pour l’enfant tout en maintenant la sanction pour l’acte délictueux.

Et lorsque l’enfant n’enfreint aucune règle, montrez-lui de l’affection.
Ne parlez pas à l’enfant uniquement lorsqu’il y a un conflit, parlez-lui, écoutez-le lorsqu’il ne se fait pas remarqué.

L’enfant qui se sent aimé par une personne acceptera les règles justifiées, acceptera les sanctions qui en découlent.

Si l’enfant ne se sent pas aimé, il enfreindra les règles soit pour attirer l’attention de l’adulte (qui ne lui parle jamais), soit parce qu’il n’a aucune envie de faire plaisir  et d’obéir à l’adulte.

L’amour avec discipline

De même, n’agissez pas en fonction de l’amour que vous avez pour l’enfant, mais en fonction de l’acte commis.
Ce n’est pas parce que vous aimez cet enfant, qu’il faut accepter plus, qu’il faut changer vos limites.

Bruno Dobbelstein
9/05/2010

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *