Étiqueter une personne, un danger démocratique ?

 

Avez-vous déjà utilisé l’un de ces mots dans un débat ?

bobo-écolo, bisounours, populiste, complotiste, islamo-gauchiste, raciste, islamophobe, communiste, terroriste, béni-oui-oui, mouton, collabo,…
Voici 3 objectifs possibles aux étiquettes :
  1. Couper court au débat
  2. Rabaisser la personne, la décrédibiliser
  3. Prendre des décisions, voter des lois rapidement (dictature)
Etiqueter, cataloguer semble une arme simpliste répandue de celui qui est à court d’arguments.
Même si ces étiquettes peuvent parfois ou souvent être justifiées, celles-ci sont utilisées de manière abusive  pour couper court au débat, pour décrédibiliser une personne ou pour prendre des décisions partiales (dictateurs).
Conclusion :
Cataloguer, étiqueter est un danger pour la démocratie puisque ça permet de clôturer le débat d’arguments.

 

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
EVALUEZ CET ARTICLE
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *